La fin des politiques voyages classiques ?

A l’heure de l’innovation technologique, les offres innovantes du tourisme d’affaires attirent un nombre croissant de voyageurs des PME TPE, malgré une incompatibilité fréquente avec les politiques voyages en place. Ces dernières s’orientent vers une réforme. Mais dans le contexte de vigilance qu’impose la crise du Covid-19, quelle sera la politique de voyages des PME PMI et TPE demain ?

« L’ère de la politique voyages que l’on respecte scrupuleusement est bientôt révolue. Une métamorphose s’amorce avec les  nouvelles technologies.  La notion de politique voyages s’apprête à céder sa place à la notion de politique voyageur. Il ne s’agit plus de se focaliser sur une politique commune à tous, mais sur des solutions et des offres de services adaptées aux profils de chaque voyageur, en conformité avec leurs besoins et leurs missions.

Le Travel Manager est désormais son garant car il sera en mesure d’inciter les voyageurs; de les orienter vers les sources d’économies grâce à des approches audacieuses, flexibles et orientées.

Plusieurs études révèlent que pour les déplacements professionnels; quasiment 35% des voyageurs d’affaires se tournent vers des offres innovantes issues de l’économie collaborative. Elles invitent également les PME PMI et TPE à intégrer ces nouveaux acteurs du voyage d’affaires dans leur politique de voyages. Il devient également nécessaire d’implémenter les nouvelles technologies et de changer le modèle actuel, par un outil de gestion du comportement du voyageur.